jeudi 30 juin 2011

Homme en string de bain

Les vacances sont très proches pour beaucoup de monde et se pose la question de la tenue pour bronzer: string ou pas string cette année ?

Certains hommes portent le string quotidiennement, comme sous-vêtement, mais ne passent pas à l'acte lorsqu'il s'agit d'enfiler un string de bain.
Concernant le sous-vêtement il y a deux catégories:
- ceux qui font ça discrètement, sans en parler; c'est sûr que sous le pantalon ça ne se voit pas, en principe. Ces hommes-là ne mettront pas de string à la plage, c'est quasi certain.
- ceux qui l'assument ouvertement, qui en parle aisément sans être dérangés par l'opinion des autres. Et pourtant parmi ces hommes qui assument le choix de porter le string, peu oseront en public.
Le regard virtuel que peuvent porter les gens est une chose, le regard réel en est une autre beaucoup plus difficile à supporter.

Le conseil qu'on pourrait donner à ceux qui ont envie de passer le cap c'est de commencer avant la saison (pour ceux qui le peuvent), lorsque les plages ne sont pas encore bondées et qu'il est possible de laisser quelques dizaines de mètres avec les voisins de bronzage; ainsi ils s'habituent petit-à-petit à porter ce style de maillot et à gérer les éventuels regards.

Lorsqu’on ne peut pas éviter la foule, pour commencer il faut choisir un coin de plage où il y a plutôt des gens d'un certain âge. Il semblerait que les plus intolérants et/ou moqueurs soient les jeunes... les adultes accepteront plus facilement, en tout cas ils s'y habitueront si tous les jours ils voient le même homme en string. Bronzer en string à la plage demande juste d'être naturel et d'éviter ce qui pourrait être considéré comme de la provocation: par exemple un string qui ne cachent pas intégralement ou ceux en forme d'étui.

Sur le forum des adeptes du string il y a des hommes qui bronzent systématiquement en string et qui apparemment n'ont jamais eu de difficultés particulières. Leur seul "souci" c'est l'impression de solitude: "Mais où sont donc les hommes en string ? Je me sentais vraiment seul."
Quelques extraits venant du forum par ceux qui osent:
"le string à la plage me parait bien naturel et j'en porte depuis des années. Ce sont en général des strings de bain pas trop "sexy" et plutôt sages. En bref, aucun problème avec le voisinage. Même si certains regards sont amusés, ça passe plutôt bien"
"j'ai pu bronzer en string sans souci, si ce n'est quelques regards un peu étonnés à proximité"
"Je n'ai pas de problème sur les plages landaises à porter des strings"
"aucun souci pour stringuer sur les plages"
"je n'ai pas attiré plus de regards que cela"

Alors oui ça va en amuser quelques-uns... et alors ? Il faut vivre sa vie pour soi.

En conclusion, comme le dit Fredobear sur le forum "il faut être le plus possible présent sur les plages en string, afin que notre 'visibilité' fasse de plus en plus d'émules, mais il faut rester le plus naturel possible et ne pas faire de provocation au risque d'avoir un effet de rejet qui serait à l'inverse de ce que nous voulons promouvoir."

lundi 21 mars 2011

dentelle or not dentelle

Dentelle or not dentelle ?

Voilà probablement un sujet qui divise nos amateurs de string pour homme ! Les uns sont franchement contre et les autres « aiment ça «.

Pour les opposés à la dentelle pour messieurs, celle-ci serait exclusivement réservée aux dames et notre virilité ne pourrait accepter ce genre de tissus. Vive donc le string homme, mais restons mâles dans nos choix !

Pour ceux qui n’y sont pas opposés, il s’en trouve probablement un certain nombre qui ont découvert le port du string en empruntant celui de leur sœur, mère ou épouse. Nul doute que ceux-là se souviennent avec une certaine émotion des premiers essayages interdits et d’une certaine excitation en frôlant ces tissus soyeux.

Tout est sans doute question de mode, ainsi, à une époque pas si lointaine, les grands de ce monde et les bourgeois utilisaient force dentelles et rubans de soie, bien plus parfois que leurs dames. Ainsi à la cour des rois de France.

Les temps ont changé bien entendu et aujourd’hui le vêtement se veut pratique avant tout, et ceci, pour les deux sexes. Pantalon et jeans pour tous, et dans ce cas il ne reste parfois que les sous-vêtements pour faire la différence entre hommes et femmes ! Ceci expliquerait peut – être que certains d’entre nous acceptent difficilement la dentelle au masculin.

Les différentes boutiques sur internet proposent parfois quelques articles en dentelle pour homme, par exemple le string Perlcéo de lingerie masculine.com , article décliné en différentes couleurs du rose au noir, Éros Veneziani vend également un très beau string transparent détachable. À découvrir sur leur site donc. Mais dans l’ensemble,le sous-vêtement dentelle pour messieurs reste assez anecdotique dans les catalogues. Je ne connais qu’un site, du côté de la Bretagne, qui propose un assortiment de strings dentelle qui va du plus classique au plus excentrique.

Pour ma part j’aime beaucoup la dentelle et mon épouse n’est pas contre…à un détail près toutefois, elle trouve mes strings en dentelle sympa, mais pas de dentelle sur la ceinture du string, sinon cela fait fille ! Lors d’un échange dans notre forum préféré, j’ai eu les mêmes remarques de certains internautes concernant un de mes strings avec une ceinture légèrement dentelée. Comme quoi !

Le débat restera sans doute encore ouvert bien longtemps, mais que chacun de nous continue à trouver du plaisir en string, dentelle or not dentelle.

mardi 22 février 2011

Shakespeare précurseur en terme de string pour homme ?

Je suis retombé sur cette vieille publicité Idtgv de la SNCF où l'on croit comprendre que William Shakespeare portait le string... Léonard de Vinci a l'air gêné:

lundi 7 février 2011

L'homme et le string, où en sommes-nous ?


A travers les siècles, chaque époque a eu ses codes vestimentaires spécifiques que les hommes et les femmes se devaient d'adopter, parce que c'était la mode du temps, et que tout simplement, il en était ainsi.

De façon accélérée aujourd'hui, les codes vestimentaires changent et s'imposent toujours, mais avec une grande nouveauté, l'emprunt des codes aux personnes du sexe opposé. Cela a commencé par les femmes adoptant le pantalon, le costume, puis nos jeans, chemises, pulls, T-shirt, le blouson et jean en cuir, jusqu'au tatouage. Doit-on dire pour autant que la femme s'est masculinisée ? Je ne pense pas, cela leur va à merveille et ne gomme en rien leur féminité pour autant, bien au contraire.
A l'inverse, et dans une moindre mesure, l'homme a emprunté à la femme quelques éléments comme certains bijoux, les cheveux longs, la boucle d'oreille, s'est approprié de nouvelles couleurs comme le rose, des jeans plus ajustés, et a commencé à prendre conscience et à mettre en valeur sa sensualité naturelle bien que cachée jusqu'à lors, plutôt que continuer d'affirmer sa virilité "brute de fonderie" à des femmes plutôt soumises. Les hommes d'aujourd'hui prennent soin de leur corps et de leurs tenues vestimentaires, même sans parler des métrosexuels, les hommes font plus que jamais attention à leur apparence.
Les fabricants de sous-vêtements ont suivi cette évolution en proposant dès des années 60 des slips bien plus seyants que le traditionnel caleçon blanc ou slip difforme en coton blanc de nos parents ou grand-parents, avec des coupes de plus en plus sexy adoptant les nouvelles matières comme le coton modal, Lycra, élasthanne, microfibre, etc à la place du traditionnel coton.

Quant au string, tenue des plus anciennes car existant déjà dans les civilisations antiques et les tribus primitives, il fut adopté d'abord par les femmes pour ne pas avoir de marques disgracieuses sous leurs jupes ou pantalons moulants. Cependant, ce sous-vêtement minimaliste découvrant les fesses franchissait un pas supplémentaire dans le coté sexy et glamour, à l'instar du bikini dans les années 60. L'adoption du string fut et reste un succès considérable, car il apporte un plus significatif dans le confort puisqu'il s'appuie sur les parties du corps les moins en mouvement. C'est le sous-vêtement le plus anatomique si on observe attentivement sa forme et les mouvements du corps.

Et l'homme dans tout cela ? Allait-il suivre cette tendance en alternative au traditionnel shorty ou boxer?

La réponse est oui. Au début des années 2000, les fabricants de sous-vêtements pour homme les plus connus commencèrent à proposer, et ce de façon massive et affichée, des strings pour homme, bien que quelques marques en proposaient déjà avant mais de façon limitée et confidentielle. C'est ainsi que HOM, Eminence, Dim, Athéna, Mariner, Scandale,Eros Veneziani, Manstore, etc. et autres enseignes comme C&A, H&M, Celio, Gap, Carrefour, etc. mirent en rayon leurs collections de strings pour homme. Certains modèles étaient très classiques, d'autres plutôt audacieux, avec de la transparence, du tulle, des bijoux, des strass Swarovski, des motifs surpiqués, etc. Le succès fut au rendez-vous car de 2002 à 2006, on en trouvait absolument partout, y compris dans les grandes surfaces, et même en tête de gondole. Beaucoup d'hommes, sans l'avouer ou l'afficher, essayèrent et adoptèrent le string. La raison est simple: comme pour les femmes, il met en valeur notre sensualité et apporte un confort inégalé, même plus que pour les femmes car le string homme procure un maintient optimal de nos attributs masculins. Encore faut-il l'essayer.

Malheureusement il faut remarquer que dans notre culture, il y a un besoin persistant de catégoriser les gens, de les mettre dans des cases avec une étiquette précise. Que ce soit les hommes ou les femmes, et surtout les jeunes, contradictoirement les moins tolérants, beaucoup pensent encore que "le string pour homme, c'est pour les gays", ou encore, "c'est affreux, ridicule, ça me fait pouffer de rire, la honte, jamais pour mon mec" et j'en passe. Au delà de l'intolérance et des clichés ridicules, ces réflexions sont totalement infondées. Les corps de la femme et de l'homme sont beaux par essence. Et le mettre en valeur n'est rien que plus normal. Les femmes d'ailleurs prêtent une attention particulière aux fesses des hommes. Rien de tel alors qu'un joli string pour les mettre en valeur. Alors pourquoi trouver cela ridicule ? Que d'a priori tenaces.

Ma propre expérience atteste du contraire, car mes compagnes successives qui m'ont découvert portant des strings, une fois l'effet de surprise passé, ne voulaient plus me voir porter d'autres sous-vêtements. Elles appréciaient finalement ces belles petites tenues sexy pour homme. Et pourtant, elles n'étaient pas a priori favorables au string pour les hommes.
Il y a encore beaucoup de tabous à franchir et les mentalités ont vraiment besoin d'évoluer.
Quant aux jeunes, la problématique est différente. Ils sont totalement prisonniers des codes vestimentaires et des marques imposés par leur génération. Autant ils exhibent sans problème leur shorty ou boxer avec leurs jeans baggy descendus au milieu des fesses, autant l'idée du string homme est bannie car "c'est pour les gays". Ceci est totalement faux car la communauté gay préfère le shorty et le boxer au string, et porte beaucoup plus le jock-strap emprunté au monde sportif anglo-saxon. De toutes façons, donner une connotation sexuelle à un sous-vêtement n'est pas fondée. On remarque ces derniers temps que de plus en plus de jeunes confient porter le string. Les choses commenceraient-elles à bouger un peu?

Au delà de ce constat sociologique, des tabous et des clichés autant tenaces qu'infondés, force est de constater que le string pour homme se vend toujours aussi bien aujourd'hui, et semble-t'il de plus en plus ces derniers temps. La seule différence par rapport au début des années 2000 est qu'il a pratiquement disparu des magasins et grandes surfaces. L'acte d'achat en magasin par les hommes reste peut-être encore freiné par la crainte du regard des autres et le fameux passage en caisse. Sans oublier que pour beaucoup, ce sont encore les femmes qui achètent leurs sous-vêtements. Aujourd'hui, c'est l'e-commerce qui à pris le relais. Les sites de vente en ligne se multiplient et les fabricants de sous-vêtements homme proposent sans cesse encore plus de nouveaux modèles tous plus beaux les uns que les autres. Il y en a pour tous les goûts, des plus sages et classiques aux plus sexy. Le choix est immense. Même des marques qui ne proposaient que boxer et shorty proposent maintenant leur collection de string. Cela signifie que la clientèle est nombreuse, là, derrière son écran, pour passer commande de ces merveilleux sous-vêtements.


Pour les hommes qui n'ont pas, pour quelque raison que ce soit, essayé un jour le string, faîtes le un jour, franchissez ce pas. Osez au moins une fois. Vous pourrez juger sur pièce. Passez outre les caricatures des séquences de certains films, d'émissions de télévision, ou encore les strings gadget éléphant ou autres absolument ridicules et pitoyables. Achetez vous un vrai string pour homme de qualité, ou bien vous, madame, offrez un string à votre mari ou compagnon.
Le premier essayage étonnera, je dois l'avouer, car au début, on n'est pas habitué à avoir les fesses découvertes et les premiers temps, la ficelle entre les fesses surprendra. Mais on s'y habitue très vite et la sensation d'avoir les fesses libres sous son jean ou pantalon se révèle vite des plus agréables. Quant à la ficelle, rapidement on ne ressent plus sa présence.Après, c'est le bonheur assuré que de porter un string au quotidien sous ses tenues habituelles. Les femmes le savent très bien. Pour nous les hommes, c'est pareil, confort et en plus maintien garanti. Depuis le temps que je porte des strings au quotidien, revenir au boxer est difficile et ne met qu'en valeur la différence de confort et de liberté au bénéfice du string.

Donc messieurs, essayez de passer outre les préjugés et clichés, et tentez l'expérience du string. Vous ne le savez peut-être pas, mais nous sommes déjà très nombreux à le porter. Vous verrez, l'essayer, c'est très souvent l'adopter. Vous n'en serez pas moins "un vrai mec". Et vous mesdemoiselles-mesdames, offrez un string à votre homme pour la St Valentin, c'est l'occasion rêvée de le convaincre si vous en avez envie.

jeudi 20 janvier 2011

String et douceur des matières




Si le coton reste une matière fréquemment utilisée pour les slips et autres boxers basiques, les concepteurs de strings ont rapidement compris l'atout que représentent des matières plus douces, plus souples, plus fines, plus moulantes, plus sensuelles. Ceux qui adoptent le string pour sous-vêtement accordent une place importante aux sensations que celui-ci procure. L'homme garde ses fesses nues sous son pantalon, tout en ayant ses attributs bien maintenus; et il éprouve un sentiment de liberté qu'aucun autre sous-vêtement ne peut lui donner.
Si le modal eut son heure de gloire (mais certaines matières actuelles s'en rapprochent : je pense à ce qu'on trouve chez N2N par exemple), les mélanges synthétiques ont rapidement servi à confectionner des tissus, doux, soyeux, légers, laissant parfaitement respirer la peau. Certaines marques proposent même des tissus d'une rare finesse, aux troublants effets plus ou moins transparents, qui mettent remarquablement en valeur le sexe masculin.
Je dois reconnaître que dans ce domaine, la marque allemande ManStore fait des miracles. Mais elle n'est pas la seule. Je vantais récemment les mérites d'un string ficelle chez Eros Veneziani.
Un string aussi fin et doux, enfilé le matin, est finalement l'assurance d'une caresse permanente pour le restant de la journée. Et je n'ose pas parler du plaisir que procure la main aventureuse sur ce genre de tissu …

vendredi 14 janvier 2011

25 ans de string pour homme

Lors d’une réunion entre amis, avez-vous un jour essayé de lancer la conversation sur le port du string au masculin ? Probablement pas ! Mais sinon, vous auriez, au mieux, reçu un accueil plutôt froid, voire quelques avis très tranchés sur la question du style : » c’est pour les nanas », « c’est un truc de pédé », « le boxer et rien d’autre «, bref rien que des choses positives. Le plus curieux dans cette histoire, c’est qu’il n’est pas impossible que l’un ou l’autre des participants soit lui-même un adepte du string pour homme ! Mais le dire aux autres !!!
Personnellement, il y a plus de vingt-cinq ans que je porte exclusivement des strings, sauf pour les visites médicales. Et encore j’ai parfois oublié de me vêtir d’un slip ordinaire…
Les choses ont cependant notablement changé depuis un quart de siècle, je me souviens au début, dans ma région, à Bruxelles, il n’y avait que quelques boutiques « spécialisées» qui vendaient l’article, et encore avec un choix plutôt restreint, et souvent de piètre qualité.
Fin des années 1990, les grandes surfaces ont également proposé, durant deux ou trois saisons, des strings, souvent en quantités et de qualité moyenne, mais à des prix discount ! Évidemment, il fallait passer à la caisse, déposer ses articles sur le tapis, subir éventuellement le regard amusé ou sévère des caissières, avec le risque également qu’un ami ou un voisin se trouve juste derrière vous dans la même file ! Que d’aventures !
Aujourd’hui, les boutiques de vente en ligne proposent des articles de qualité et dans tous les genres, microstring, ministring, etc.…Pour le plus grand bonheur des amateurs bien évidemment. Ce sont des maisons sérieuses où l’on achète en toute discrétion.
Mais ce qui est également formidable à notre époque, c’est , avec le phénomène internet ,l’explosion de forums en tous genres, ce qui a permis aux amateurs de sous-vêtements « ficelles» de se rendre compte qu’ils étaient nombreux à partager ce plaisir, fini donc de penser que nous étions, peut-être, des cas isolés et un peu farfelus. C’est quand même bon de s’apercevoir que d’autres partagent nos goûts en cette matière. Mieux encore, aujourd’hui, nous pouvons même faire profiter nos amis stringeurs des photos personnelles de nos achats, en visionner d’autres et participer ainsi à la grande communauté des mecs en string.
Certes, il y a encore du travail pour se faire entendre, mais quoi qu’il en soit, longue vie à notre forum des hommes adeptes du string.

jeudi 13 janvier 2011

String et épilation

L'homme moderne prend soin de lui : il n'est qu'à voir l'univers des cosmétiques, des parfums, pour s'en convaincre. Même s'il hésite encore à se maquiller discrètement (c'est tout un art), les crèmes et les onguents de toutes sortes envahissent désormais sa salle de bains.
Un autre phénomène se dessine depuis quelque temps. L'homme opte pour l'épilation. Les sportifs la pratiquent depuis très longtemps pour des raisons hygiéniques et de confort. Dans l'Antiquité, on passait beaucoup de temps à supprimer les poils. La statuaire nous le rappelle aujourd'hui, dans cette sorte d'idéal qu'elle affiche encore dans les musées. Les cyclistes d'aujourd'hui se rasent ou s'épilent jambes et bras. Il faut dire que soigner des blessures sur des membres poilus n'est pas aisé, et ceux qui ont été hospitalisés le savent bien. Nos nageurs exhibent aussi des corps débarrassés de tout poil, et leurs corps n'ont rien à envier à ceux des athlètes grecs d'autrefois.
Si je n'ai rien d'un athlète, si je ne peux pas exhiber un corps aussi finement dessiné, cela fait déjà plusieurs années que j'ai décidé de m'épiler. Je fréquente même désormais un institut où je peux faire disparaître les poils de toutes les parties de mon corps. Je dois dire que porter un string sur un corps tout lisse est assez excitant. Cela donne un effet quelque peu érotique. Et je dois dire que cette peau toute lisse ajoute à la sensualité. Certains hommes préfèrent tailler artistiquement leur pubis pour éviter l'effet désastreux des poils broussailleux dépassant du string. Pour ma part, je préfère avoir la peau toute lisse : celle-ci entre plus aisément au contact du fin tissu du string, et cela suscite maints plaisirs insoupçonnés tout au long de la journée. De ce point de vue, aucun autre sous-vêtement ne peut procurer un tel plaisir.