mardi 22 février 2011

Shakespeare précurseur en terme de string pour homme ?

Je suis retombé sur cette vieille publicité Idtgv de la SNCF où l'on croit comprendre que William Shakespeare portait le string... Léonard de Vinci a l'air gêné:

lundi 7 février 2011

L'homme et le string, où en sommes-nous ?


A travers les siècles, chaque époque a eu ses codes vestimentaires spécifiques que les hommes et les femmes se devaient d'adopter, parce que c'était la mode du temps, et que tout simplement, il en était ainsi.

De façon accélérée aujourd'hui, les codes vestimentaires changent et s'imposent toujours, mais avec une grande nouveauté, l'emprunt des codes aux personnes du sexe opposé. Cela a commencé par les femmes adoptant le pantalon, le costume, puis nos jeans, chemises, pulls, T-shirt, le blouson et jean en cuir, jusqu'au tatouage. Doit-on dire pour autant que la femme s'est masculinisée ? Je ne pense pas, cela leur va à merveille et ne gomme en rien leur féminité pour autant, bien au contraire.
A l'inverse, et dans une moindre mesure, l'homme a emprunté à la femme quelques éléments comme certains bijoux, les cheveux longs, la boucle d'oreille, s'est approprié de nouvelles couleurs comme le rose, des jeans plus ajustés, et a commencé à prendre conscience et à mettre en valeur sa sensualité naturelle bien que cachée jusqu'à lors, plutôt que continuer d'affirmer sa virilité "brute de fonderie" à des femmes plutôt soumises. Les hommes d'aujourd'hui prennent soin de leur corps et de leurs tenues vestimentaires, même sans parler des métrosexuels, les hommes font plus que jamais attention à leur apparence.
Les fabricants de sous-vêtements ont suivi cette évolution en proposant dès des années 60 des slips bien plus seyants que le traditionnel caleçon blanc ou slip difforme en coton blanc de nos parents ou grand-parents, avec des coupes de plus en plus sexy adoptant les nouvelles matières comme le coton modal, Lycra, élasthanne, microfibre, etc à la place du traditionnel coton.

Quant au string, tenue des plus anciennes car existant déjà dans les civilisations antiques et les tribus primitives, il fut adopté d'abord par les femmes pour ne pas avoir de marques disgracieuses sous leurs jupes ou pantalons moulants. Cependant, ce sous-vêtement minimaliste découvrant les fesses franchissait un pas supplémentaire dans le coté sexy et glamour, à l'instar du bikini dans les années 60. L'adoption du string fut et reste un succès considérable, car il apporte un plus significatif dans le confort puisqu'il s'appuie sur les parties du corps les moins en mouvement. C'est le sous-vêtement le plus anatomique si on observe attentivement sa forme et les mouvements du corps.

Et l'homme dans tout cela ? Allait-il suivre cette tendance en alternative au traditionnel shorty ou boxer?

La réponse est oui. Au début des années 2000, les fabricants de sous-vêtements pour homme les plus connus commencèrent à proposer, et ce de façon massive et affichée, des strings pour homme, bien que quelques marques en proposaient déjà avant mais de façon limitée et confidentielle. C'est ainsi que HOM, Eminence, Dim, Athéna, Mariner, Scandale,Eros Veneziani, Manstore, etc. et autres enseignes comme C&A, H&M, Celio, Gap, Carrefour, etc. mirent en rayon leurs collections de strings pour homme. Certains modèles étaient très classiques, d'autres plutôt audacieux, avec de la transparence, du tulle, des bijoux, des strass Swarovski, des motifs surpiqués, etc. Le succès fut au rendez-vous car de 2002 à 2006, on en trouvait absolument partout, y compris dans les grandes surfaces, et même en tête de gondole. Beaucoup d'hommes, sans l'avouer ou l'afficher, essayèrent et adoptèrent le string. La raison est simple: comme pour les femmes, il met en valeur notre sensualité et apporte un confort inégalé, même plus que pour les femmes car le string homme procure un maintient optimal de nos attributs masculins. Encore faut-il l'essayer.

Malheureusement il faut remarquer que dans notre culture, il y a un besoin persistant de catégoriser les gens, de les mettre dans des cases avec une étiquette précise. Que ce soit les hommes ou les femmes, et surtout les jeunes, contradictoirement les moins tolérants, beaucoup pensent encore que "le string pour homme, c'est pour les gays", ou encore, "c'est affreux, ridicule, ça me fait pouffer de rire, la honte, jamais pour mon mec" et j'en passe. Au delà de l'intolérance et des clichés ridicules, ces réflexions sont totalement infondées. Les corps de la femme et de l'homme sont beaux par essence. Et le mettre en valeur n'est rien que plus normal. Les femmes d'ailleurs prêtent une attention particulière aux fesses des hommes. Rien de tel alors qu'un joli string pour les mettre en valeur. Alors pourquoi trouver cela ridicule ? Que d'a priori tenaces.

Ma propre expérience atteste du contraire, car mes compagnes successives qui m'ont découvert portant des strings, une fois l'effet de surprise passé, ne voulaient plus me voir porter d'autres sous-vêtements. Elles appréciaient finalement ces belles petites tenues sexy pour homme. Et pourtant, elles n'étaient pas a priori favorables au string pour les hommes.
Il y a encore beaucoup de tabous à franchir et les mentalités ont vraiment besoin d'évoluer.
Quant aux jeunes, la problématique est différente. Ils sont totalement prisonniers des codes vestimentaires et des marques imposés par leur génération. Autant ils exhibent sans problème leur shorty ou boxer avec leurs jeans baggy descendus au milieu des fesses, autant l'idée du string homme est bannie car "c'est pour les gays". Ceci est totalement faux car la communauté gay préfère le shorty et le boxer au string, et porte beaucoup plus le jock-strap emprunté au monde sportif anglo-saxon. De toutes façons, donner une connotation sexuelle à un sous-vêtement n'est pas fondée. On remarque ces derniers temps que de plus en plus de jeunes confient porter le string. Les choses commenceraient-elles à bouger un peu?

Au delà de ce constat sociologique, des tabous et des clichés autant tenaces qu'infondés, force est de constater que le string pour homme se vend toujours aussi bien aujourd'hui, et semble-t'il de plus en plus ces derniers temps. La seule différence par rapport au début des années 2000 est qu'il a pratiquement disparu des magasins et grandes surfaces. L'acte d'achat en magasin par les hommes reste peut-être encore freiné par la crainte du regard des autres et le fameux passage en caisse. Sans oublier que pour beaucoup, ce sont encore les femmes qui achètent leurs sous-vêtements. Aujourd'hui, c'est l'e-commerce qui à pris le relais. Les sites de vente en ligne se multiplient et les fabricants de sous-vêtements homme proposent sans cesse encore plus de nouveaux modèles tous plus beaux les uns que les autres. Il y en a pour tous les goûts, des plus sages et classiques aux plus sexy. Le choix est immense. Même des marques qui ne proposaient que boxer et shorty proposent maintenant leur collection de string. Cela signifie que la clientèle est nombreuse, là, derrière son écran, pour passer commande de ces merveilleux sous-vêtements.


Pour les hommes qui n'ont pas, pour quelque raison que ce soit, essayé un jour le string, faîtes le un jour, franchissez ce pas. Osez au moins une fois. Vous pourrez juger sur pièce. Passez outre les caricatures des séquences de certains films, d'émissions de télévision, ou encore les strings gadget éléphant ou autres absolument ridicules et pitoyables. Achetez vous un vrai string pour homme de qualité, ou bien vous, madame, offrez un string à votre mari ou compagnon.
Le premier essayage étonnera, je dois l'avouer, car au début, on n'est pas habitué à avoir les fesses découvertes et les premiers temps, la ficelle entre les fesses surprendra. Mais on s'y habitue très vite et la sensation d'avoir les fesses libres sous son jean ou pantalon se révèle vite des plus agréables. Quant à la ficelle, rapidement on ne ressent plus sa présence.Après, c'est le bonheur assuré que de porter un string au quotidien sous ses tenues habituelles. Les femmes le savent très bien. Pour nous les hommes, c'est pareil, confort et en plus maintien garanti. Depuis le temps que je porte des strings au quotidien, revenir au boxer est difficile et ne met qu'en valeur la différence de confort et de liberté au bénéfice du string.

Donc messieurs, essayez de passer outre les préjugés et clichés, et tentez l'expérience du string. Vous ne le savez peut-être pas, mais nous sommes déjà très nombreux à le porter. Vous verrez, l'essayer, c'est très souvent l'adopter. Vous n'en serez pas moins "un vrai mec". Et vous mesdemoiselles-mesdames, offrez un string à votre homme pour la St Valentin, c'est l'occasion rêvée de le convaincre si vous en avez envie.